L'orchestre Mozart Toulouse


Claude Roubichou, Directeur musical et chef

Soliste de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, Prix du Concours International de Rome, Claude Roubichou a mené  parallèlement à son activité principale de flûtiste des études complètes de direction d'orchestre sanctionnées par des diplômes des Conservatoires de Toulouse et de Paris. Il a fondé l’Orchestre Mozart de Toulouse (OMT) fin 2010 avec le concours d’une petite équipe de passionnés. C’est une formation « de type Mozart » unique dans la région dont un but est de faire vivre la musique en région.


http://www.orchestre-mozart-toulouse.fr/OMT/Orchestre_Mozart_de_Toulouse.html



Festival Déodat de Séverac

Créé en 1989 à St Félix Lauragais, village natal du compositeur Déodat de Séverac (1872-1921) par son petit-fils Gilbert Blacque Belair, afin de redonner vie à l'œuvre de son grand père, le festival Déodat de Séverac fête ses vingt ans cette année. Après le décès prématuré de son fondateur en 1992, le festival est dirigé depuis 1994 par le chanteur lyrique Jean-Jacques Cubaynes.

 

Contact : Festival Déodat de Severac / Maison Déodat de Severac-31540 St FELIX LAURAGAIS
Renseignements et réservation :Tel : 05 61 83 01 83 et 05 61 83 83 46; festiseverac@orange.fr 
Office du tourisme de St Félix Lauragais 05 62 18 96 99

 Contact : Festival Déodat de Severac / Maison Déodat de Severac-31540 St FELIX LAURAGAIS

Renseignements et réservation :Tel : 05 61 83 01 83 et 05 61 83 83 46; festiseverac@orange.fr  - Office du tourisme de St Félix Lauragais 05 62 18 96 99


Jean-Jacques Cubaynes, Basse

De nationalité française , né à Toulouse, il y fait ses études universitaires (Docteur de spécialité en chimie structurale) et musicales. Il se perfectionne ensuite à l'Ecole supérieure d'Art lyrique - Opéra Studio de Paris. Il fait ensuite une grande carrière en France et internationale d'artiste lyrique soliste et de récitals.

http://www.jjcubaynes.com/ 
 

Montlaur Patrimoine

Le château de Montlaur

Eléments historiques saillants

Catherine de Médicis, par sa mère Madeleine de La Tour d'Auvergne,  est Comtesse du Lauragais. Elle entreprend un grand voyage de deux ans dans le Sud-Ouest et s'arrête à Montlaur en 1578. 

Dans son histoire plus ancienne, ce château est rattaché au souvenir de Raymond VI de Toulouse. C’est lui qui donna les terres de Montlaur à sa fille naturelle Guillemette à l’occasion du mariage de cette dernière avec Hugues d’Alfaro. Celui-ci est une figure intéressante de l’histoire cathare (Hugues et le Comte de Toulouse luttent de concert contre Simon de Montfort).

Point de vue architectural

Le domaine de Montlaur est composé d’un château et de deux ailes formant une première cour intérieure, ainsi que de communs en ‘U’ formant une seconde cour intérieure. Le château lui-même présente une belle façade renaissance charmante par sa simplicité. Aux quatre coins, on peut retrouver les bases des anciennes tours en poivrière. Les communs auxquels on accède par un majestueux porche, bien que plus récent, datent quant à eux du 18ème siècle. Trois des angles sont agrémentés de magnifiques tours à encorbellement, à toiture voûtée. Les « claustras » ajoutent au charme de cette grande cour.

Arnaud de Batz